Avis de décès : comment le rédiger ?

avis de décès

La disparition d’un proche ou d’un membre de la famille est toujours un moment douloureux. D’autant plus qu’on doit s’occuper d’un certain nombre de choses, dont l’organisation des funérailles. Parmi les formalités à réaliser, il y a la rédaction et l’envoi des avis de décès.

De quoi s’agit-il ?

De prime abord, il convient de faire la différence entre avis de décès et faire-part. D’un côté, vous avez le faire-part qui s’adresse aux proches, aux membres de la famille et aux amis. La plupart du temps, il est envoyé par courrier afin d’informer ces personnes du décès d’un individu. Ce document sert également à les informer sur la date des funérailles. C’est pourquoi il est recommandé d’envoyer le faire-part le plus rapidement possible. De cette façon, les personnes qui vont le recevoir pourront prendre leurs dispositions et pouvoir assister aux obsèques éventuellement. Mais aujourd’hui, pour des raisons pratiques et pour cause de rapidité, on l’envoie par mail.

Alors que l’avis de décès s’adresse en général au grand public. En d’autres termes, il est destiné à être lu par les personnes qui n’appartiennent pas au cercle intime du défunt. Il s’agit la plupart du temps de connaissances de ce dernier, dont la famille ne connaît pas toujours l’existence. D’ailleurs, ce n’est pas une obligation qui s’impose à la famille et aux proches. C’est pourquoi il est souvent rédigé par ceux-ci ou l’employeur du défunt. Toutefois, il est indispensable de veiller à ce que ce document donne un maximum d’informations à son destinataire.

Rédaction de l’avis de décès

Ainsi, l’avis de décès débute toujours par le nom des membres de la famille du défunt qui annoncent le décès. Ces derniers sont d’ailleurs classés par niveau de parenté. Ensuite, il faut mettre le nom du défunt avec la date et le lieu de sa mort. Il est possible, à ce stade, d’annoncer les circonstances du décès. Vous pouvez même ajouter les grandes actions qu’il a accomplies de son vivant afin de lui rendre hommage. Enfin, il est temps d’annoncer l’heure, la date et le lieu des funérailles. Vous ne devez pas oublier de mentionner le type de cérémonie. En effet, il peut s’agir d’une cérémonie civile ou religieuse, d’une inhumation ou d’une crémation, etc. En tout cas, il est conseillé que le document fasse l’objet d’une large diffusion. Dans cette optique, il est recommandé de le diffuser sur un canal accessible à un large public. C’est le cas des journaux à grand tirage comme Le Parisien qui bénéficie d’une excellente réputation. Ce dernier dispose même d’une version en ligne qui peut être consultée dans le monde entier.

Il est donc possible de publier une annonce directement sur le site du journal. D’autant plus que les tarifs sont déjà affichés sur le portail. Par ailleurs, pour des raisons pratiques, votre annonce doit parvenir au journal la veille avant 17 heures 30. Et pour une publication prévue le lundi, le journal doit recevoir l’avis le vendredi à 18 heures au plus tard. Si vous n’avez pas encore trouvé un crématorium, il est possible de vous connecter sur infocrematorium.org. Il s’agit d’un service collaboratif qui est accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ce portail présente les adresses des crématoriums et des parcs mémoriaux dans les villes françaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *